Buddy - Le meilleur chien de tous les temps!

Je m'appelle Buddy. Eh bien, c'est ainsi que ces soldats américains m'ont appelé. C'était mon nouveau nom quand ils m'ont trouvé enterré sous la pierre et les poutres en bois qui étaient notre grange. Ils ont dit "Hey Buddy, comment ça se passe?". Bien sûr, je ne les ai pas compris tout de suite - mes oreilles résonnaient encore des explosions et j'étais couvert de poussière et je ne savais pas où j'étais, ni qui étaient ces personnes. Il m'a fallu un certain temps pour comprendre ces soldats de l'autre côté du grand océan, mais je m'y suis habitué. Ils étaient super - surtout Clem - il était le meilleur.


Mais oh mon Dieu, nous avons eu une si belle vie avant que tout cela ne se produise. Mon premier maître était un homme merveilleux. Son nom était Pierre Lebrun. Il avait six enfants et une femme, une mère et un père. Ils ont vraiment bien pris soin de moi - en particulier de la jeune fille qu'ils ont appelée Julliet. Bien sûr, ils ont bien pris soin de moi parce que j'étais le meilleur chien de tous les temps - enfin c'est comme ça qu'ils m'ont appelé - "Le meilleur chien de tous les temps!".


Puis cette guerre est arrivée et tout a été renversé.


J'ai perdu ma famille - tous dans la nuit du grand bombardement qui a détruit mon petit village de L'Émélie, qui pour ceux qui ne connaissent pas, est en Normandie, en France, qui n'est pas trop loin du grand océan. Nous avions l'habitude d'aller au bord de la mer par ces belles journées d'été. Je courais et courais et courais dans le sable et chassais les oiseaux et enfouissais mon nez dans les algues. Ce furent les meilleurs moments.



Les soldats qui m'ont trouvé ont bien pris soin de moi. Ils m'ont nettoyé, m'ont nourri et j'ai roulé à l'arrière de leurs camions et jeeps et tout ce qui roulait ... à travers la France, le Luxembourg, la Belgique et l'Allemagne. Nous en avons vu beaucoup. La plupart des gens diraient que nous en avons trop vu. Trop de guerre, trop de batailles, trop de gens tués. Mais nous avons aussi vu de très bonnes choses, comme des gens qui aident d'autres personnes et moi aussi. Ils n'auraient pas pu le faire sans moi!




The soldiers (HQ Company, 1st Battalion, 134th Regiment, 35th Division, Patton's Third Army) dug him out from the rubble and patched him up. Buddy became their company mascot and rode in the back of the HQ Company’s Radio Communications jeep. They traveled all the way across France, and just up to the border of Germany, then past Luxembourg and finally into Belgium. It was in Belgium, where they fought the Final Battle, that Buddy found his home in Bastogne.

©2019 by BuddyTheLibertyDog. Proudly created with Wix.com